Une Classique Contemporaine


Belle femme, séduisante, artiste remarquablement douée, Daphné Du Barry a tout pour plaire aux esthètes. C'est une sculptrice figurative classique que l'amour de l'art enflamme depuis vingt ans. En 2010,elle a fêté son vingtcinquième monuments érigé en place publique en Europe.

Daphné Du Barry reste fidèle à la mission millénaire du sculpteur : donner une représentation des êtres et des choses à la fois reconnaissable par tous et transfigurée par le talent. C'est une artiste qui se livre à une idéalisation plastique des formes sans asservir son âme à la matière. Elle sait que la beauté n'est pas à la surface de la forme, mais dans le coeur qui l'habite. Dans ces bustes, elle a su parfaitement représenter les expressions faciales, elle fait très bien ressortir la ressemblance et le caractère propre de la personne, elle sait combiner le jeu des muscles du visage, en rapport avec les émotions. Elle excelle particulièrement dans les portraits d'enfants. Daphné maîtrise "le sens interne de la forme", la notion de forme au sens aristotélicien - c'est à dire l'âme - .

On dirait que le sang coulait dans ses bronzes, et qu'une âme les animait. Daphné Du Barry ne laisse jamais son amour-propre prendre le dessus sur le métier, elle n'est pas courtisane des idées de son siècle, elle aime dire : " Celui qui sculpte pour plaire au goût de son époque songe plus à sa personne qu'à son oeuvre : il faut toujours tendre à la perfection, avec le respect formel des règles du canon de la beauté classique, et alors cette reconnaissance qui nous est quelquefois refusée par nos contemporains, la postérité sait nous la rendre". Sa devise est : "Il faut étouffer le laid dans l'abondance du beau".

Daphné Du Barry est née le 5 juillet 1950 à Arnhem aux Pays-Bas. Elle a étudié le dessin auprès du maître hongrois Akos Szabo à Paris, ensuite elle entre à l'Académie des Arts et du Dessin à Florence (Italie) puis commence un apprentissage rigoureux comme élève dans l'atelier du sculpteur florentin Marcello Tommasi. Depuis 1989, les expositions internationales et les commandes publiques et privées s'enchaînent à un rythme accéléré et incessant.


"Et quel est ce pouvoir qu'au bout des doigts tu portes,

Qui sait faire à nos yeux vivre des choses mortes"

(Molière)

Séance de pose

du Prince Albert de Monaco

2011 © Daphné Du Barry Sculpteur - Conditions d'utilisations • réalisation MCI 32

visitez le site 
de l’artistehttp://www.daphne-dubarry.comhttp://www.daphne-dubarry.comhttp://www.daphne-dubarry.comshapeimage_2_link_0shapeimage_2_link_1